Les 24h Démente(s)

SAMEDI 30 SEPTEMBRE ET DIMANCHE 1ER OCTOBRE: De 10h à 10h !

Pendant 24 heures en entrée libre, du samedi 10h du matin au dimanche même heure, des guitaristes et groupes insolites, tous genres confondus, se produisent dans les lieux secrets ou emblématiques tout aussi insolites du centre-ville de Montpellier !
Événement organisé en partenariat avec la Mutuelle des Motards.

Entrée Libre DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES !

PROGRAMME

10h – Galerie A La Barak: EBRAHIM SADEGHI (world)

Cela commence en douceur, comme souvent lors du démarrage des 24 heures. Dans l’accueillant atelier/galerie photographique A La Barak, lieu confiné, presque caché, dans les vielles pierres de l’écusson. C’est le musicien Iranien Ebrahim Sadeghi qui s’y produira. Un multi-instrumentiste, spécialiste du setâr, instrument typiquement iranien, de la famille des luths.

11h30 – Habitat Jeune – Résidence Castellanes: ANTOINE BOYER (jazz manouche)

Toujours à la recherche d’endroits inédits à faire résonner, c’est la première fois que les 24 heures s’inviteront dans le restaurant associatif du Foyer des Jeunes Travailleurs, sur sa terrasse qui surplombe la place Jean Jaurès. Et c’est Antoine Boyer qui sera en charge de la faire swinger. Ce guitariste (disciple de Mandino Reinhardt et Francis-Alfred Moerman) est un jeune prodige de la guitare jazz tzigane qui collectionne les récompenses et clappements de mains enthousiastes.

13h – Jardin Des Plantes: COLIN FAIVRE (expérimental)

Après une première incursion en 2016, le Jardin des Plantes et les IG ont décidé de retenter l’expérience cette année, sous ses arbres centenaires (il s’agit du plus ancien jardin botanique de France) et à proximité de la serre Martins. Et c’est à nouveau un expérimentateur rare qui est convié dans ce lieu bucolique. Colin Faivre, un joueur de banjo baryton, instrument atypique qu’il explore en totale improvisation. Un son hors du commun, hypnotique, méditatif.

14h30 – Cour du Rectorat: SAMUELITO (flamenco)

En partenariat avec le Comité de Quartier les Amoureux de Candolle

S’il n’a pas encore la carrure du grand Tomatito programmé aux IG cette année à l’Opéra Comédie, Samuelito en prend le chemin. À seulement 24 ans, le « petit Samuel » manie la guitare flamenca avec une dextérité et une élégance rare pour son âge. Il découvre le flamenco alors qu’il est en formation classique au conservatoire supérieur de musique de Paris. Une dualité d’attirance qui imprime alors son jeu, mélange de technique précise et de fougue improvisée. Un régal !

A l’issu du concert, le Comité de quartier les Amoureux de Candolle mettra en place un verre de l’amitié à partager avec le public !

16h – La Nef: MANUEL ADNOT/UENO PARK (expérimental)

Guitariste d’avant-garde, compositeur, improvisateur, Manuel Adnot axe son travail sur une approche alternative de l’instrument qui le conduit à jouer aussi bien sur une guitare nylon « classique » que sur une guitare à 8 cordes réalisée spécialement par le luthier Cyril Guérin lui permettant d’avoir la tessiture d’une basse. Il est aussi à l’initiative de projets faisant le lien entre musiques improvisés, pop et Free jazz. Il présentera en solo son dernier projet Ueno Park.

17h30 – Foyer de l’Opéra Comédie: SAMANA (folk)

Samana est un duo venu d’Angleterre qui réunit l’artiste et poète Rebecca Rose Harris et le producteur et multi-instrumentiste Franklin Mockett. Leur musique à cordes (guitare acoustique et électrique) accompagnée d’un chant grave et limpide, est l’expression poétique de leur philosophie de vie et d’expériences musicales principalement construites sur la route lors de leurs voyages et performances dans multiples pays d’Europe.

19h – Square Bagouet (sous réserve): TROTSKI NAUTIQUE (pop lo-fi)

En partenariat avec le comité de quartier Saint Roch Ecusson
« Groupe de punk communiste sans disto, sans batterie, sans basse, qui aime les sports extrêmes ». C’est ainsi que se présente Trotski Nautique, un des nombreux projets de l’illustrateur et musicien David Snug. C’est évidemment satirique, comme le nom du projet mais aussi libertaire dans le genre pop bricolée. Une musique aux fausses allures simplistes avec des chansons de moins de 2 minutes et une subversion réelle cachée derrière l’esprit potache.

20h30 – Rockstore: EPHEMERALS (soul)

Attention sensation. Même si on peut trouver incongru de se nommer « Les Ephémères » quand on monte un groupe, ne vous y trompez pas, ce sextet anglais est fait pour durer. Un combo soul funk aux accents vintage, mené par le guitariste Hillman Mondegreen et le chanteur franco-américain Wolfgang Valbrun, vibrant et épatant meneur de revue à la voix fiévreuse. Un groove implacable pour ce début de soirée au Rockstore.

09h – Terrasse de l’Hotel Mercure: MANUEL ADNOT/UENO PARK (expérimental)

Seconde partie des expérimentions de Manuel Adnot cette fois sur la terrasse de l’Hôtel Mercure (voir la Nef).