ÉDITO

Talaat El Singaby

Nicole Bigas

L’univers de la guitare est profondément ancré dans l’ADN de Occitanie : sa fabrication, ses traditions, son histoire, et surtout ses plus illustres représentants tels que l’immense Georges Brassens et les petites mains d’argent de Manitas de Plata. Justement, nous fêtons le centenaire de ces deux figures titulaires cette année. Les IG, dépositaires de cet univers et de ces traditions, relèvent depuis 26 ans le défi de porter haut et fort ce patrimoine vivant de notre belle région et nous assumons chemin-faisant notre responsabilité en tant qu’événement-phare dans l’Hexagone et en Europe autour de cet instrument. Outre le Salon International de
la Lutherie de Guitare et la Bourse de Recherche et d’Innovation, notre action économique envers ces Métiers d’Art est connue et reconnue. Outre encore notre responsabilité citoyenne, sociétale et républicaine envers le jeune public et les populations défavorisées, nos actions dans ce domaine sont des démonstrations de ce mot d’ordre de l’Occitanie : « la Culture partout et pour tous ».
La programmation musicale, dont la quasi-moitié des événements est gratuite, est couronnée cette année d’une création haut en couleur unique en France pour rendre hommage à Georges Brassens, et d’un hommage à Manitas de Plata à Sète, sa ville natale et ailleurs dans le département. Nous déployons plus encore une programmation riche de musiques du monde et de musiques actuelles afin de rester fidèle à notre ligne artistique toujours saluée par le public.
Les Internationales de la Guitare – Sud de France sont soutenues fermement par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, sous la houlette de Carole Delga que nous remercions. Mais nous souhaitons souligner avec joie le retour de la Ville de Montpellier et de sa Métropole en tant que soutien du Festival dans sa ville natale. Après 6 ans d’absence absurde de la Ville et de la Métropole, Michaël Delafosse a pris cette décision, qu’il en soit remercié sincèrement. Nous ne le dirons jamais assez, notre Festival doit son ancrage et sa réussite à ses mécènes, ses partenaires mais surtout et avant tout à notre public qui nous propulse comme le Festival le plus populaire du territoire.
Bon festival à toutes et à tous,

Nicole Bigas, Présidente de CONFLUENCES
Talaat El Singaby, Directeur et Fondateur du Festival

ÉDITO

Carole Delga

C’est une tradition qui dure et qui nous tient à cœur : dès le mois de septembre, les Internationales de la Guitare Sud de France s’installent en Occitanie. Avec une ouverture toujours attendue, celle du Salon International de la Lutherie, inspirante vitrine de nos savoir-faire, où les artisans nous émerveillent par la qualité et la technicité de leur art. Et le plaisir est amplifié dans cette année si particulière, avec la présence entre autres grands artistes de notre ami Dick Annegarn, celui-là même que Nougaro surnommait « le Pirate de Garonne ». Pour la Région Occitanie être chaque année partenaire de ce Festival est une fierté et une joie renouvelées. Sa réussite tient à cette harmonie où artistes, spectateurs, et surtout notre jeunesse, se rencontrent, échangent, et surtout s’écoutent ! La musique parmi d’autres moyens, permet cela : lier les territoires, les hommes et les cultures du monde entier. Aussi je tiens à saluer les équipes qui avec le soutien de la Région Occitanie ont lutté contre l’adversité pour que l’édition 2021 soit à la hauteur de la réputation internationale de ce grand Festival.
Vous pouvez compter sur moi, vous pouvez compter sur la Région Occitanie, pour que la musique irrigue tous les territoires des Pyrénées à la Méditerranée.

Excellent festival à toutes et à tous !

Carole Delga
Présidente de la Région
Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

ÉDITO

Michaël Delafosse

Éclectiques et populaires, les Internationales de la Guitare font battre depuis 1996 le cœur de Montpellier et de sa région. Des musiques actuelles au musiques du monde, de la chanson française au fado en passant par le swing manouche, elles ont souvent joué un rôle essentiel aux côtés de jeunes artistes devenus célèbres. Elles offrent cette année encore, à l’occasion de cette 26e édition, une programmation enthousiasmante, promesse de moments inoubliables.
En célébrant le centenaire de Georges Brassens et celui de Manitas de Plata, les Internationales de la Guitare valorisent deux figures essentielles de notre patrimoine musical, deux des plus belles incarnations du génie artistique de notre coin de Méditerranée occitane, tous deux nés à Sète, tous deux liés à Montpellier. En s’associant à la Métropole de Montpellier et en participant au programme culturel du sommet Afrique – France qui aura lieu en octobre, les Internationales de la Guitare célèbrent le caractère universel de la musique et la vocation internationale de notre ville, ouverte au monde et à ses influences.
Chaque année, un important volet d’éducation artistique et d’action culturelle permet à plus de 3000 enfants et adolescents, ainsi qu’à leurs familles, de participer à des ateliers de création musicales, d’assister à des projections, des rencontres, des spectacles, des performances… Étendu à l’ensemble du territoire régional, et touchant communes rurales et quartiers de la politique de la ville, ce dispositif déploie à destination d’un large public les effets émancipateurs et démocratiques de l’art et de la culture.
La Ville de Montpellier et sa Métropole sont heureuses d’accompagner à nouveau ce beau festival et de lui réaffirmer leur attachement. Je vous souhaite une très belle et joyeuse 26e édition, placée sous le signe des rythmes du monde.

Michaël Delafosse
Maire de la Ville de Montpellier
Président de Montpellier Méditerranée Métropole

ÉDITO

Kléber Mesquida

Du son et de bonnes actions

Depuis un quart de siècle, la qualité des Internationales de la Guitare, un festival sans conteste incontournable, contribue à la notoriété de notre territoire.
Au-delà des traditionnels grands concerts prisés, les organisateurs choisissent d’investir tout l’Hérault et même plus. Ils s’engagent qui plus est en faveur des publics jeunes ou éloignés du monde des arts tout en cherchant à valoriser les professionnels qui font les métiers de la musique.
C’est une vision de la culture qu’il faut saluer, qui doit essaimer. Bravo, et merci.

Excellent festival à toutes et à tous !

Kléber Mesquida
Président du Département de l’Hérault.

ÉDITO

Étienne Guyot

Après une édition 2020 tenue dans un contexte difficile, après une année 2021 pleine d’incertitudes, les Internationales de la Guitare sont de retour pour leur 26ème festival, celui de la réouverture de l’art au public, celui d’une reprise que nous espérons définitive. Je souhaite exprimer mon vif attachement à cette manifestation si symbolique de notre région, cette année plus que jamais.
La guitare y vibrera comme toujours sur des cordes plurielles, avec une programmation représentative d’esthétiques et de confluents divers, qui se produira sur de nombreux sites irrigant l’ensemble du territoire.

En cette année anniversaire, un hommage spécifique sera bien sûr donné à Georges Brassens, avec une création de Thomas Dutronc pour le concert de clôture, mis en scène par Sanseverino, entouré de Benabar, Cali, Hugh Coltman, Jeanne Cherhal, Nina Attal – pour ne citer qu’eux ! Le désormais traditionnel salon de lutherie aura lieu lui aussi comme tous les ans, à Toulouse, les 11 et 12 septembre.

Enfin l’action culturelle, élément clé du festival, portée par l’association Confluences, associera également de jeunes artistes locaux sillonnant les collectivités partenaires à la rencontre des publics les plus éloignés de l’offre artistique, au moyen de projets pédagogiques notamment dédiés aux collégiens et lycéens de l’Hérault.

Je réaffirme ici l’engagement de l’État en faveur de ces projets d’éducation artistique et culturelle, ainsi que le soutien à la création et à la démocratisation de la culture, une des priorités du ministère de la Culture, magnifiquement incarnée par nos acteurs régionaux. Je souhaite aux Internationales de la Guitare tout le succès qu’elles méritent en 2021, pour le plus grand plaisir d’un public plus avide que jamais de ces retrouvailles tant attendues !

Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne

RÉSERVEZ